Sélectionner la page

Blog

5 points clés à retenir du Plant Based Treaty Playbook for Sports and Athletics (Manuel du traité à base de plantes pour le sport et l'athlétisme)

28 mars 2024 | Miriam Porter

Le pouvoir des plantes est puissant, tout comme les athlètes végétaliens du monde entier qui prouvent que nous n'avons pas besoin de produits animaux pour développer nos muscles, rester en bonne santé et participer à des compétitions professionnelles. Le Plant Based Treaty's Playbook vise à normaliser l'alimentation à base de plantes dans le sport et l'athlétisme et encourage les athlètes, les équipes, les organisations sportives, les gymnases et les établissements d'enseignement à passer à une alimentation à base de plantes dans un souci de durabilité environnementale, de performance et de santé.

Le Sports and Athletics Playbook, rédigé par le triathlète canadien Jason Fonger, détaille l'impact de la nutrition sur les performances athlétiques, l'importance de normaliser l'alimentation à base de plantes dans les sports, et met en lumière des athlètes et des équipes végétaliennes inspirantes. Il s'agit d'une ressource précieuse pour les athlètes et les institutions afin de diffuser le message végétalien et de montrer la voie vers un monde plus vert.

1. Impact de la nutrition sur la performance sportive

Lorsque les athlètes adoptent un régime à base de plantes, ils fournissent à leur corps le carburant optimal dont il a besoin pour fonctionner et obtiennent de nombreux avantages pour la santé afin d'améliorer leurs performances. Lors d'une activité physique intense, la principale source d'énergie pour nos muscles et notre cerveau provient des hydrates de carbone que l'on trouve principalement dans les aliments végétaux complets. Les aliments végétaux riches en nitrates, comme les légumes à feuilles vertes tels que les épinards et la laitue, contribuent à l'ouverture des vaisseaux sanguins et à l'amélioration de la circulation sanguine, ce qui est crucial pour l'apport d'oxygène et de nutriments aux muscles et aux organes. Il s'agit d'un avantage considérable pour les athlètes, car cela se traduit par une meilleure performance globale, les composés des aliments riches en nitrates permettant aux muscles de se contracter plus efficacement. 

Un autre effet positif est la réduction de l'inflammation, car les régimes alimentaires végétaux sont riches en composés anti-inflammatoires et en antioxydants, alors que les aliments d'origine animale favorisent la création de composés pro-inflammatoires. Manger plus de végétaux et moins de produits d'origine animale aide les athlètes à réduire les courbatures et à se remettre plus rapidement des blessures et des séances d'entraînement. Oubliez donc la viande et les produits laitiers et optez pour un repas riche en nitrates et rempli d'aliments végétaux entiers, et vous aurez le sourire jusqu'à la ligne d'arrivée.

2. Des équipes végétaliennes pour la victoire

Photographie : Javier García/Rex/Shutterstock

Il existe de nombreux athlètes végétaliens remarquables et inspirants qui font une différence positive pour les animaux, notre planète et leur santé. Mais une équipe sportive entièrement végétalienne ? Imaginez l'impact qu'une équipe entière peut avoir ! Les Forest Green Rovers, une équipe de football du Gloucestershire, en Angleterre, ouvrent la voie à un monde plus doux et plus durable.

"Nous sommes peut-être connus pour être le seul club de football végétalien au monde, mais cela va bien plus loin, nous cherchons continuellement de nouvelles façons de repousser les limites de la conscience environnementale dans le sport et c'est pourquoi la FIFA nous a décrits en 2017 comme le club de football le plus vert au monde."

Les Rovers ont commencé leur parcours végétalien en 2010 et sont devenus le premier club de football neutre en carbone au monde, donnant ainsi l'exemple à d'autres pour suivre leurs traces vertes. Ils ont mis en place de nombreuses mesures de développement durable, notamment des panneaux solaires, des bornes de recharge pour voitures électriques, le recyclage de l'eau, une tondeuse électrique, un terrain biologique et un menu entièrement végétalien pour les joueurs et les supporters, comme le montre cette vidéo.

3. Normaliser l'alimentation végétale dans le sport

Ce manuel vise à normaliser l'alimentation à base de plantes dans le sport et l'athlétisme et à briser les mythes. Les athlètes végétaliens de presque tous les sports prouvent continuellement qu'ils n'ont pas besoin de protéines d'origine animale pour gagner en muscle et en force. Les athlètes qui s'alimentent à base de plantes montrent l'exemple et mettent en avant leurs avantages en termes de performances globales, de récupération et de bien-être. Nombre d'entre eux s'expriment sur les médias sociaux et sur leur site web à propos de leur parcours athlétique, ce qui est une source d'inspiration pour les autres. (D'autres athlètes choisissent de devenir un panneau d'affichage ambulant et de porter l'équipement le plus cool de la ville). Les athlètes peuvent plaider en faveur d'un menu plus végétal dans les centres d'entraînement et les cafétérias sur place en encourageant leur établissement à proposer des repas, des en-cas et des boissons sans produits animaux et à fournir par défaut certains produits végétaliens tels que le lait d'avoine. L'organisation de projections de films et de séries documentaires tels que The Game Changers et You Are What You Eat (Vous êtes ce que vous mangez ) contribue également à normaliser l'alimentation végétale dans le sport.

4. Éducation et sensibilisation

Si les coéquipiers ne savent pas à quel point la nourriture végétalienne est délicieuse et nutritive, les athlètes peuvent partager des idées de recettes pour le grand match et des idées de repas à base d'aliments complets pour les mettre sur la voie. Participer à des événements communautaires axés sur l'alimentation végétale et un mode de vie sain et encourager les autres athlètes à s'y joindre est un excellent moyen de sensibiliser les gens. D'autres idées consistent à prendre la parole lors de conférences sur le bien-être ou la santé au sujet de l'alimentation végétalienne, à organiser des démonstrations de cuisine, à participer à des campagnes pertinentes, à faire du bénévolat lors de collectes d'aliments et, bien sûr, à encourager ses coéquipiers à approuver le Traité sur les produits végétaux ! Les médias sociaux sont également utiles, et les athlètes peuvent soutenir des organisations et des marques qui promeuvent une alimentation saine, la durabilité et les droits des animaux. Participer à une veillée et témoigner en faveur des animaux peut se faire en groupe afin d'inspirer un changement positif et d'éduquer les autres.

5. Ressources pour les centres sportifs, les gymnases et les écoles

Le guide propose aux centres sportifs des idées simples mais essentielles à mettre en œuvre, comme l'ajout d'options à base de plantes dans les cafétérias et les distributeurs automatiques et l'élimination des produits d'origine animale. Ils peuvent exposer des affiches encourageant une alimentation saine et les avantages d'une nutrition à base de plantes sur les performances sportives et la santé. Les entraîneurs et le personnel peuvent jouer un rôle clé en encourageant les membres de la salle de sport s'ils sont correctement formés à la nutrition et à la santé. Cela permet de créer un environnement favorable et une communauté au sein du centre de remise en forme, où les gens peuvent partager des recettes et trouver des informations.

Les écoles, les collèges et les universités peuvent fournir des ressources éducatives par le biais du programme d'études et de groupes d'étudiants qui encouragent les étudiants athlètes à adopter une alimentation à base de végétaux. Les clubs d'étudiants tels que celui créé par Yarim Hinojosa, étudiant à l'université de Toronto, en sont un excellent exemple. Hinojosa fait campagne pour des options végétaliennes et augmente la visibilité en entamant des dialogues importants avec le personnel, les étudiants et les chefs cuisiniers sur l'alimentation à base de plantes. La même chose peut être faite dans les clubs d'étudiants sportifs. Les cafétérias du campus peuvent passer à des repas à base de plantes et proposer par défaut des produits végétaliens. Des ateliers et des séminaires axés sur la nutrition des athlètes peuvent être organisés sur le campus. 

Dans l'ensemble, le Playbook for Sports and Athletics est un document incontournable pour les athlètes et les institutions.

Miriam Porter est un écrivain primé qui écrit sur le véganisme, les questions de justice sociale et les voyages écologiques. Miriam vit actuellement à Toronto avec son fils Noah et de nombreux amis à fourrure sauvés. Elle est une militante passionnée des droits des animaux et prend la parole pour ceux dont la voix ne peut être entendue.