Pourquoi un Traité végétalien ?

 

L'agriculture animale contribue largement à la crise climatique

Il existe une crise du climat, des océans et de la biodiversité. Les combustibles fossiles et l'agriculture animale sont les moteurs du réchauffement planétaire effrené, de la perte incomparable de biodiversité, du déboisement à grande échelle, de l'extinction des espèces, de l'épuisement de l'eau, de la dégradation des sols et des zones mortes dans les océans.

Il ne suffit pas de s'attaquer aux combustibles fossiles, il faut aussi agir sur les systèmes alimentaires ; voilà où intervient le Traité végétalien. Les trois principaux gaz à effet de serre - le dioxyde de carbone, le méthane et l'oxyde nitreux - atteignent des niveaux dévastateurs et augmentent rapidement.  L'agriculture animale contribue à ces trois gaz, mais est le principal responsable des émissions de méthane et d'oxyde nitreux dans le monde.

Dans la sixième évaluation du GIEC, les scientifiques ont prévenu que nous devions réduire les émissions de méthane sous peine d'effondrement. L'examinateur principal, Durwood Zaelke, a déclaré que la réduction du méthane était probablement le seul moyen d'empêcher une augmentation de la température de 1,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels, sans quoi les phénomènes météorologiques extrêmes se multiplieront et plusieurs points de basculement planétaires pourraient être déclenchés, sans possibilité de retour en arrière. M. Zaelke souligne que "la réduction du méthane est la plus grande opportunité de ralentir le réchauffement entre aujourd'hui et 2040. Nous devons faire face à cette urgence".

En bref, les trois gaz à effet de serre doivent être combattus de toute urgence et avec la même intensité. Les solutions énergétiques végétales et non-fossiles qui peuvent atténuer cette catastrophe sont à notre portée - il suffit de les mettre en œuvre.

Le statu quo n'est pas une option

Il est urgent d'agir sur la base des données scientifiques disponibles, en rassemblant tous les acteurs-trices des différents secteurs de la société dans le cadre d'un accord unique, qui permettra de s'attaquer activement à l'escalade de la crise climatique.

Jamais n'y a-t-il eu de besoin aussi urgent d'un Traité végétalien. L'accord de Paris sur le climat ne dit mot sur l'agriculture animale, alors qu'elle contribue de manière critique au réchauffement de la planète et qu'elle constitue un élément essentiel pour atteindre les objectifs climatiques. Comme l'a observé l'institut politique indépendant Chatham House dans son rapport de 2014, "le déplacement de la demande mondiale de viande et de produits laitiers est essentiel pour atteindre les objectifs climatiques". Cette position est fortement soutenue par des scientifiques du monde entier, dont le chercheur de l'université d'Oxford Michael Clarkqui souligne que "même si les émissions de combustibles fossiles cessaient immédiatement, les émissions de nos systèmes alimentaires pourraient à elles seules augmenter les températures mondiales de plus de 1,5 °C".

Le directeur suédois de l 'Institut de Potsdam pour la recherche sur l'impact climatique,Johan Rockström, qui a été le premier à identifier et à quantifier nos frontières planétaires, déclare que "les risques auxquels nous sommes confrontés sont si importants que le statu quo n'est pas envisageable".

Qu'est-ce que l'accord de Paris ?

Adopté en 2015, l' Accord de Paris sur le climat est un traité international juridiquement contraignant qui engage presque tous les gouvernements du monde à s'attaquer à la crise climatique.

Le traité vise à limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C afin d'éviter les pires conséquences de ce phénomène. L'accord de Paris reconnaît que toute augmentation de la température aura des conséquences sur la vie sur notre planète, mais qu'au-delà de 2°C, la situation sera catastrophique. Toute augmentation de la température risque d'entraîner des étés arctiques sans glace, la perte d'une plus grande partie de l'habitat des mammifères et une augmentation considérable de la superficie des incendies de forêt, comme l'explique le rapport des Nations Unies sur les changements climatiques. Nations Unies sur les changements climatiques.

Des preuves scientifiques irréfutables

L'accord de Paris laisse aux pays, aux entreprises et aux particuliers le soin d'apporter des changements. Cependant, des changements transformateurs de notre système alimentaire ont été largement ignorés et parfois même combattus au niveau gouvernemental. 

Les preuves scientifiques accablantes mettent à nu l'impact calamiteux de l'agriculture animale sur nos frontières planétaires et ciblent unerévolution alimentaire végétale comme étant une solution essentielle. Selon ProVeg International et d'éminent-e-s scientifiques issu-e-s de diverses institutions universitaires et de recherche, il sera impossible pour tout gouvernement d'atteindre les objectifs fixés dans le cadre de l'accord de Paris sans un changement majeur vers des régimes alimentaires végétaux, même si les émissions actuelles de combustibles fossiles étaient complètement stoppées.

L'AGRICULTURE ANIMALE est "responsable d'environ 66 % des émissions annuelles de l'ensemble des aliments, alors qu'elle ne fournit que 18 % des calories".
- Johan Falk, 2020

Voler dans la fournaise

La température moyenne de la Terre est déjà supérieure de plus de 1°C à celle de l'ère préindustrielle, et les cinq dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées. En 2021, l'agence météorologique des Nations unies, l' Organisation météorologique mondiale, a indiqué qu'il était de plus en plus probable que la température moyenne de la planète dépasse 1,5 °C au cours d'au moins une des cinq prochaines années, avec une probabilité de 90 % qu'au moins une année entre 2021 et 2025 devienne la plus chaude jamais enregistrée.

Les températures mondiales sont liées à la concentration de CO2 dans l'atmosphère. Selon le Dr James E.Hansen de l 'Earth Institute,le niveau de sécurité pourrait être de 350 parties par million (ppm), mais ce niveau a déjà été atteint en 1998 et un niveau record de420 ppm a été dépassé en avril 2021. Le GIEC estime qu'une fois que nous aurons dépassé 450 ppm, une hausse de température de 2°C pourrait être inévitable.

Pourquoi un Traité végétalien ?

Tout comme l'Accord de Paris, leTraité végétalienreconnaît qu'aucun pays ne peut s'attaquer seul à l'impact écologique de l'agriculture animale. Une solution mondiale à une urgence mondiale est essentielle pour éviter une catastrophe climatique.

Grâce à des changements individuels et systémiques, les communautés, les entreprises et les gouvernements peuvent travailler ensemble à tous les niveaux et à tous les points d'intervention.

Adopter un régime végétalien est le geste le plus important qu'une personne puisse faire pour la planète et le GIEC s'accorde à dire que l'adoption d'un régime alimentaire végétalien peut réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre liées à l'alimentation. Une étude de l'Université d'Oxford a calculé que de grands changements dans le système alimentaire seraient nécessaires, c'est-à-dire que tout le monde devrait adopter un régime végétalien à l'échelle mondiale, pour réduire les émissions alimentaires de 70 %.

Au-delà des émissions

En complément de l'accord de Paris, le Traité végétalien offre des solutions significatives et une voie sûre pour réduire notre impact planétaire. Avec un engagement juridiquement contraignant envers nos trois R : Renoncer, Réorienter et Restaurer, les nations peuvent atteindre et dépasser leurs objectifs de réduction des émissions et absorber l'excès de carbone de l'atmosphère par le biais du réensauvagement et du reboisement, nous ramenant ainsi à des niveaux sécutitaires. De plus, un Traité végétalien aura un impact positif sur de nombreux autres domaines de préoccupation périlleux, tels que :

  • Niveaux de méthane et d'oxyde nitreux
  • Déboisement et changement d'affectation des sols
  • Extinction d'espèces et perte de biodiversité
  • Pollution de l'eau et de l'air
  • Eutrophisation
  • Zones mortes océaniques, acidification et blanchiment des coraux
  • Risque de zoonoses et de pandémies
  • Santé publique et bien-être 
  • Déserts alimentaires et accessibilité 
  • Protection des communautés autochtones

En fait, le passage à un système alimentaire végétal a un impact positif sur un plus grand nombre de frontières planétaires que toute autre solution climatique.

Le moment est venu

Le tout premier bilan mondial de l'Accord de Paris aura lieu de 2021 à 2023 et le processus sera répété tous les 5 ans. Ce bilan permettra d'évaluer les progrès collectifs réalisés dans le monde.

Les conclusions de l'inventaire ne seront pas prescriptives, mais elles consisteront en des recommandations, des meilleures pratiques, de nouvelles opportunités et des leçons apprises. 

Voilà où se trouve l'opportunité pour le Traité végétalien d'être inclus dans ces recommandations. Si nous créons un élan et une pression ascendante suffisante de la part du public, des scientifiques, des entreprises et des gouvernements municipaux, nous pouvons façonner les politiques et aider à définir le rythme de la réforme. Il est temps de faire du bruit !

Comment créer un élan et une pression ?

La menace existentielle à laquelle nous sommes confronté-e-s alors que nous naviguons vers un scénario à la Mad Max est très préoccupante, mais il est encore temps de faire demi-tour. Cependant, nous devons agir maintenant et agir vite. 

Et c'est là que vous intervenez ! Que vous agissiez seul-e ou dans le cadre d'un groupe d'action pour le climat, d'une école, d'un hôpital, d'une entreprise ou d'une ville, vous pouvez faire partie d'un mouvement collectif en pleine expansion, qui apporte des changements et contribue à construire un avenir meilleur pour les générations à venir.

Endossez le Traité végétalien si vous ne l'avez pas encore fait, et dites à vos amis, votre famille et vos collègues de s'y rallier. Visitez notre centre de campagne pour être actif-ve, faites un don si vous le pouvez et abonnez-vous à notre bulletin d'information pour recevoir des alertes d'action et des mises à jour.

Pour obtenir de l'aide et du soutien dans l'adoption d'un régime végétalien, prenez l'engagement végétalien. Un régime végétal est l'action la plus efficace que vous puissiez entreprendre pour sauver la planète, mais vous pouvez faire plus. Consultez notre guide pour réduire votre empreinte carbone.

Nous pouvons créer un monde meilleur. Développons-le.

ENDOSSEZ le Traité végétalien

Endosser en tant qu'individu


Endosser en tant qu'individu

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Endosser EN TANT QU'ORGANISATION


Endosser en tant qu'organisation

Veuillez prévoir jusqu'à 7 jours pour que le nom de votre organisation apparaisse dans notre répertoire des endosseurs.
Cliquez ou faites glisser les fichiers dans cette zone pour les télécharger. Vous pouvez télécharger jusqu'à 5 fichiers.
Veuillez télécharger votre logo si vous souhaitez qu'il figure sur notre site web et sur le matériel de campagne.
Veuillez fournir un devis si vous souhaitez être inclus dans les communiqués de presse et le matériel de campagne.
Cliquez ou faites glisser les fichiers dans cette zone pour les télécharger. Vous pouvez télécharger jusqu'à 5 fichiers.
Veuillez télécharger une photo de vous-même ou de votre équipe si vous souhaitez que nous partagions votre soutien sur nos médias sociaux.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment

Endosser en tant qu'entreprise


Endosser en tant qu'entreprise

Veuillez prévoir jusqu'à 7 jours pour que le nom de votre entreprise apparaisse dans notre répertoire des endosseurs.
Cliquez ou faites glisser les fichiers dans cette zone pour les télécharger. Vous pouvez télécharger jusqu'à 5 fichiers.
Veuillez télécharger votre logo si vous souhaitez qu'il figure sur notre site web et sur le matériel de campagne.
Veuillez fournir un devis si vous souhaitez être inclus dans les communiqués des médias sociaux et les documents de campagne
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment

Endosser en tant que ville


Endosser en tant que ville

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Soyons amis

Nous aimons les relations sociales, c'est pourquoi vous nous trouverez sur toutes les grandes plateformes de médias sociaux. Nous pensons que c'est un excellent moyen de créer une communauté en ligne où nous pouvons partager des nouvelles, des idées et des actions. Nous aimerions beacoup que vous nous rejoigniez. À bientôt !